La chute des cheveux


La chute des cheveux, appelée alopécie, a de multiples causes possibles : les traitements d’un cancer (chimiothérapie, radiothérapie…), les maladies de peau (pelade), un choc psychologique, un régime alimentaire, des troubles hormonaux… Ces différents types d’alopécie peuvent entraîner la perte des cheveux totale ou partielle. Une personne possède en moyenne 100 000 cheveux, il est normal qu'elle perde environ 50 à 100 cheveux par jour, avec une perte pouvant aller jusqu'à 175 cheveux pendant les changements de saison. En effet, c'est pendant cette phase que les cheveux se renouvellent le plus. Une chute de cheveux est considérée comme anormale lorsqu'une personne perd plus de 100 cheveux par jour pendant une période assez longue pouvant aller jusqu'à deux mois. Le diagnostic de cette chute nécessite une consultation et parfois un examen appelé trichogramme (on prend quelques cheveux dans différentes zones du cuir chevelu et on les observe au microscope). Parfois, d’autres examens comme un bilan hormonal peuvent être nécessaire, parlez en avec votre médecin ou avec un médecin spécialisé comme le dermatologue.


Quelle que soit son origine, la chute des cheveux est un moment difficile à vivre. Il est important de pouvoir y apporter des solutions. Les chevelures et toutes les alternatives (foulards, turbans avec une frange ou mèche de cheveux dans la nuque...) peuvent être une des réponses.